Cabriolet
Modèles de voitures d'époque Louis XV
Jean-François Chopard, vers 1750.
Gravure, 50 x 65 cm
BnF, Département des Estampes et de la photographie, LD-20 (B)-FOL - Planche 8
© Bibliothèque nationale de France
« Ce qui m'a plu [à Valence, en Espagne] fut la quantité de cabriolets à un cheval qui sont là tout prêts pour servir celui qui veut aller se promener, où même à quelque ville distante de deux et trois jours. On conduit très rapidement un homme, et à bon marché, à Malaga, à Alicate, à Cartagène, à Tarascone, et même à Barcellone si l'on veut, qui est distante de cinquante lieues. Si j'avais été de bonne humeur, j'aurais fait une course dans les royaumes de Murcia et de Grenade, dont la beauté matérielle surpasse celle de toutes les provinces que nous avons en Italie. Pauvres Espagnols ! La beauté de leur pays, la fertilité et la richesse sont la cause de leur paresse, et les mines du Pérou et du Potosi sont celles de leur pauvreté, de leur orgueil, et de tous leurs préjugés. C'est paradoxique, mais le lecteur sait que ce que je dis est vrai. » (Histoire de ma vie, III, p. 676-677.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu