Dessins de harnais pour les boureliers inventés par Baudouin
Modèles de voitures d'époque Louis XV
Jean-François Chopard, vers 1750.
Gravure, 50 x 65 cm
BnF, Département des Estampes et de la photographie, LD-20 (B)-FOL - Planche C 2
© Bibliothèque nationale de France
« Passano arriva avec mon frère que nous allions nous mettre à table, et ma nièce ayant fait rajouter deux couverts, j'y ai consenti. Mon frère ne pouvait pas marcher.
― Je ne suis pas accoutumé, nous dit-il, à monter à cheval, et ayant la peau délicate ce n'est pas étonnant que je sois tout écorché. Mais la volonté de Dieu soit faite. Je n'ai jamais de ma vie souffert des peines pareilles à celles que j'ai endurées dans ce fatal voyage affligeant tout mon corps, et plus encore mon esprit.
En disant cela il lança un regard piteux à Marcoline qui nous fit tous pouffer. Ma nièce, ayant envie de rire, lui dit :
― Je vous plains, mon cher oncle. » (Histoire de ma vie, II, p. 892-893.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu