Le Trait dangereux
Œuvre de François Boucher
Gravure de J. F. Poletnich.
BnF, Département des Estampes et de la photographie, DB-28 (11) FOL
© Bibliothèque nationale de France
« J’aimais, j’étais aimé, je me portais bien, j’avais beaucoup d’argent, et je le dépensais ; j’étais heureux, et je me le disais, riant des sots moralistes qui disent qu’il n’y a pas de véritable bonheur sur la terre. C’est le mot sur la terre qui me fait rire comme si on pouvait aller le chercher ailleurs. » (Histoire de ma vie, II, p. 909.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander