Costume pour un rôle destiné à mademoiselle Allard dans Les Incas (Les Indes galantes, Jean-Philippe Rameau)
Dessins et croquis de costumes pour les opéras représentés à Paris et à Versailles de 1739 à 1767
Louis-René Boquet (1717-1814), 1765.
BnF, Département des Manuscrits, Rothschild 1462 (1519-3-12), n° 37
« Un autre jour chez Lani, maître des ballets de l'Opéra, j'ai vu quatre ou cinq filles accompagnées de leur mère auxquelles il donnait des leçons de danse. Elles avaient toutes l'âge de treize à quatorze ans, et l'air modeste de l'honnête éducation. Je leur disais des choses flatteuses, et elles me répondaient en baissant les yeux. Une d'elles avait mal à la tête, et je lui fais flairer de l'eau des Carmes ; son amie lui demande si elle a bien dormi.
– Ce n'est pas cela, répond l'enfant, je crois que je suis grosse.
À cette réponse inattendue je lui dis, comme une bête :
– Je n'aurais jamais pensé que madame fut mariée.
Elle me regarde, puis elle se tourne à l'autre, et elles se mettent toutes les deux à rire de toute leur âme. Je m'en suis allé tout honteux, et bien déterminé à ne plus supposer à l'avenir aucune pudeur dans les filles de théâtre. Elles se piquent de ne pas en avoir, et elles traitent de bêtes ceux qui leur en supposent. » (Histoire de ma vie, I, p. 572-573.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander