repères
Casanova

Principaux voyages de Casanova à travers l'Europe



 
Casanova ne fait pas le « grand tour » aristocratique de l'Europe au XVIIIe siècle, même s'il est animé par la volonté de découvrir le monde et les peuples afin de développer sa personnalité. Ce n'est donc ni sur les pas de Rousseau, chantre du nomadisme, ni sur les traces de Voltaire à la mobilité contrainte qu'il parcourt l'Europe. Casanova est avant tout l'aventurier de sa propre vie. D'ailleurs, ce n'est pas le paysage qui l'intéresse dans le voyage mais les rencontres. Il observe les particularités des peuples, captant l'air du temps, les mœurs, les manières de vivre et finalement, on ne peut qu'être admiratif devant sa facilité, voire sa désinvolture à se mouvoir dans une Europe pourtant complexe dans ses différences politiques, sociales et économiques.
Anne-Sophie Lambert
 en savoir plus