Sûtra du lotus
  
Traducteur : Kumarajiva (344 ou 350-413)
Milieu VIIIe siècle
Fragment de rouleau manuscrit sur 1 feuille de papier en caractères d'or sur papier indigo ; 20 caractères par colonne
24 x 47 cm
BNF, Manuscrits orientaux, Pelliot chinois 4512

Ce fragment du premier chapitre du Sûtra du lotus sur papier bleu indigo à l'encre d'or appartient également à la catégorie des offrandes votives de luxe dont seulement 27 colonnes de la partie versifiée appelée gatha dans la disposition traditionnelle de quatre fois cinq caractères par colonne ont été conservées. La calligraphie en style régulier s'y impose avec élégance.