Esquisses préparatoires du Combat magique
  
Fin de la dynastie des Tang ou Cinq Dynasties, IXe-Xe siècle
Rouleau de 2 feuilles de papier ; orientation verticale ; croquis à l'encre au recto et au verso
35,5 x 57,4 cm
BNF, Manuscrits orientaux, Pelliot tibétain 1293 (1)

Les feuillets fragmentaires présentés ici sont des études qui pourraient avoir servi à la préparation de certaines fresques de Dunhuang. Ils illustrent principalement l'histoire du Combat magique qui vit s'affronter deux écoles, celle conduite par Sariputra, l'un des disciples les plus proches du Bouddha, et le clan des hérétiques mené par Raudraksa pour la construction d'un temple. Cette narration était très en vogue aux IXe et Xe siècles si l'on en juge par le nombre de peintures sur ce thème à Dunhuang. Ces esquisses qui peuvent être directement rattachées à des peintures murales précises constituent un atout précieux pour l'historien de l'art.
Ce fragment montre l'hérétique Raudraksa assis sur un trône posé sur une haute estrade surmontée d'un dais soutenu par des piliers à laquelle on accède par trois degrés. La scène se déroule lors du sixième épisode du combat. L'hérétique a fait surgir un arbre gigantesque qui, espère-t-il, va terrasser Sariputra. Celui-ci riposte en déclenchant une tempête qui déracine l'arbre et souffle ses adversaires. D'une outre qui n'est pas figurée ici s'échappe une tornade qui va, en un instant, tout balayer sur son passage. La violence du vent est rendue par l'envol du dais et les personnages qui tentent de se protéger. Par un heureux hasard, une scène quasiment identique a été préservée sur une fresque colorée de la grotte n 196 de Dunhuang où les détails sont plus élaborés que sur cette esquisse.