Recueil de gestuelle symbolique des mains
  
Cinq dynasties, Xe siècle ?
Rouleau incomplet comprenant une série de 78 dessins à l'encre sur 4 feuillets de papier
12,3 x 190,2 cm
BNF, Manuscrits orientaux, Pelliot chinois 3905

Toutes les iconographies religieuses s'appuient sur un répertoire de gestes codifiés qui nécessitent une initiation. Le bouddhisme, mais aussi le taoïsme, ont développé une gestuelle des mains, appelé mudra en sanscrit et qui se traduit par "sceau", yin en chinois. Comme le sceau, le mouvement des doigts et de la main est une image globale signifiante et un symbole d'autorité et ces postures s'utilisent et se déchiffrent selon des règles strictes. Ce petit rouleau rassemble diverses positions de mains attribuées aux divinités bouddhiques : ici, 78 attitudes de mains, parfois présentées par de petits personnages.
Il pourrait s'agir d'aide-mémoire à des exercices de méditation pour les pratiquants de la secte tantrique leur permettant d'accomplir le rituel nécessaire pour s'identifier à la divinité évoquée ; les dessins sont purement techniques, et le format propre à être porté avec soi pour la pratique individuelle de la méditation.