patience...
 
  Le Vésuve en trois dimensions d'après des données-radar captées à 785 km d'altitude.
18 x 19 cm.
Paris, Agence spatiale européenne, 1995.
Bibliothèque nationale de France, Cartes et Plans, Ge F carte 15086.
 
Cette image résulte de la superposition de données-radar en bistre et d'un interférogramme issu de deux passages successifs du satellite sur la même zone (effet de déplacements des sommets). Les "franges" sont équivalentes à des courbes de niveau. L'obtention de ce Modèle Numérique de Terrain (MNT) permet de suivre les changements dus aux éruptions.