Art étrusque : joueur de double flûte, danseuse tenant un chandelier sur la tête et jongleur
Art étrusque : poignée de couvercle de vase en forme d'acrobate
Art étrusque : l'acrobate
Bronze, environ 400 avant J.-C.
Moulage en bronze d’après une statuette conservée dans les collections du Metropolitan Museum de New York
Collection Jacob/William. CNAC, Châlons-en-Champagne ; La Tohu, Cité du cirque Montréal, Québec
© D.R.
Ce corps ployé dans la figure classique du « pont » est un petit fragment d’un objet plus important, vraisemblablement l’une des anses d’un vase funéraire destiné à être placé dans une sépulture ou à pratiquer le culte des ancêtres. Cette posture du renversement incarne également une allégorie de la renaissance et du franchissement d’un monde à l’autre. Cette dimension symbolique est commune à de nombreuses représentations dans différentes cultures et civilisations.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu