Les sœurs Wetzel, corde lisse
Affiche d’artiste, vers 1935.
Centre national des arts du cirque, archives Ali Héritier
© D.R.
Les femmes acrobates s’organisent souvent en formations exclusivement féminines, telles les Vaidis Twins, le Trio Eve, les Leamy Ladies, les six Ida May Girls ou même à seize comme les Hoffmann Girls sur autant de cordes verticales ! En tête d’affiche au-dessus des pistes de cirque et des scènes de music-hall ou de cinémas d’Europe, dans l’entre deux-guerres, les Sœurs Wetzel jouent sur une gémellité soigneusement cultivée, pour dérouler sur divers agrès aériens, trapèzes ou cordes verticales, des figures parfaitement synchronisées. Sur l’affiche, la porteuse, repoussant d’une main la corde lisse enroulée autour de sa taille, s’apprête à faire tourbillonner sa sœur qu’elle tient à bout de bras par une staffe fixée à la ceinture.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu