Kaner Flex
Shakirudeen (Bonetics) et Leilani Franco
Photographiés par Ben Hopper le 20 avril 2014
Pour la série « Transfiguration » et l’exposition du même nom présentée du 28 au 31 janvier 2016 dans le cadre du 37e Festival mondial du cirque de demain.
© Photographie Ben Hopper
Le corps disloqué s’impose parfois comme une fascinante source d’inspiration pour un plasticien… Comme l’ont fait avant lui d’innombrables et anonymes sculpteurs grecs, chinois ou romains, mais aussi Pablo Picasso, Max Beckmann ou Mauro Corda, le photographe Ben Hopper joue du corps des acrobates comme d’une partition inédite pour créer des images troublantes et sensuelles. Placés sur un fond blanc, la peau soigneusement enduite et poudrée, ses modèles, en l’occurrence Skakirudeen et Leilani Franco, deux contorsionnistes, se sont prêtés au jeu de l’enlacement au point de ne plus créer qu’une silhouette aux lignes improbables.
Avec cette photographie et d’autres, ils figurent dans l’exposition « Transfiguration« » présentée dans le cadre de la 37e édition du Festival mondial du cirque de demain… dont ils ont été lauréats l’un et l’autre à quelques années d’écart.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu