Théâtre Équestre Zingaro
Théâtre Équestre Zingaro
Théâtre Équestre Zingaro
On achève bien les anges (élégies)
Création 2015.
© Photographie de Christophe Raynaud de Lage
Pour développer la dramaturgie du Théâtre Équestre Zingaro, Bartabas n’a jamais choisi de raconter des histoires, ni de camper des situations, à l’instar des pantomimes des premiers théâtres hippiques. Dès la création de la compagnie, en 1986, il invoque plus qu’il n’évoque les grandes voix, les spectres antiques, les grandes silhouettes du passé, proche ou lointain, dans des rituels plus ou moins profanes, comme au fil des cabarets équestres, sacralisés par la litanie des musiques et le rythme processionnel des interprètes. Le cercle est le théâtre de ces célébrations, celle du cheval, partenaire muet et éloquent, et celle des hommes, dans leur vulnérabilité, leur force et leur tonitruance. On achève bien les anges, élégies porte l’empreinte d’un assassinat culturel avec l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu