Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Marcelle Rancy, amazone en costume Louis XV

Cirque Alphonse Rancy, vers 1910
Centre national des arts du cirque, archives Tristan Rémy
© D.R.
Née à Rouen en 1894 d’Alphonse Rancy (1860-1932) et de Jeanne Bidel (1871-1955), Marcelle Jeanne Rancy (194-1963) travaille avec ses frères aînés André et Albert les différentes disciplines équestres transmises par la famille, mais elle se consacre très vite à la haute école. Elle se marie en 1914 avec un autre descendant de dynastie de cirque équestre, Jean Théodore Léonard Houcke (1878-1973) dit Jean Houcke, maître-écuyer et futur directeur de cirques.
Pour obtenir de leurs chevaux la plus grande souplesse, les écuyers et écuyères du cirque appliquent dans leur majorité les principes d’une équitation en douceur qui respecte le caractère des animaux. L’école d’équitation classique de Versailles a notamment pour promoteur François Robichon de la Guérinière qui en transmet l’enseignement dans son traité L’École de Cavalerie (1733), inspirateur notamment de l’École de Vienne. Cette école, restaurée jusqu’à l’époque contemporaine dans la piste du Dôme des grandes Écuries de Chantilly ou à l’Académie équestre rouverte à Versailles, est évoquée en costume Louis XV par certains écuyers, et plus rarement, par des écuyères, depuis la naissance du cirque il y a deux cent cinquante ans. MM