Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Ernest Montego et sa partenaire Anne Rose, jongleurs

Cirque Krone, 9 avril 1958
© D.R. / Centre national des arts du cirque, fonds Jacques Richard
Né Ernst (Ernie) Kuhn le 22 juin 1936 à Aschaffenburg, en Allemagne, ce danseur et jongleur en quête d’une famille, se reconnaît dans Paolo Bedini, souple sauteur et jongleur rapide, mais surtout en Francis et Lothie Brunn qu’il découvre à 12 ans dans le film Tonelli de Victor Tourjanski (1943). Il rejoint d’abord les cyclistes acrobatiques du duo Montys, dont il apprend la technique, puis avec Anne Rose Vollmer, une amie de jeunesse, comme partenaire, il signe avec le producteur Brymann, dont il emprunte le patronyme, un contrat de 4 ans qui les emmène d’Espagne au Moyen-Orient.
Selon Karl-Heinz Ziethen, Ernest Brymann devient Montego à l’instigation de son agent Hans Tenno et c’est sous ce nom désormais qu’il construit une carrière brillante de jongleur et danseur, gracieux et élégant, au style incisif et aux ressources infinies. Ses entrechats en jonglant et surtout son saut en grand écart au-dessus de sa partenaire, qu’il n’effleure même pas, tout en manipulant ses massues, lui valent non seulement une ovation au cirque Krone en 1958 mais le rôle principal d’un spectacle dansé réalisé en 1959 en l’honneur de Rastelli : « A ball rolls around the World ». Il entre ainsi à 22 ans dans la peau du jongleur virtuose qu’il admire, et qui plus est au Friedrichstadtpalast, une salle mythique au passé prestigieux, qui, cirque au XIXe siècle, avait accueilli Salamonsky, Renz et Schumann et reconceptualisée en théâtre au début du XXe siècle, les créations de Max Reinhardt.
Il tourne en Océanie, puis en Asie, dont la culture l’inspire et l’incite à renouveler ses présentations. Lorsqu’il meurt, le 21 avril 2016, il n’avait pas quitté la scène depuis très longtemps : il réalisait encore le final de Francis Brunn, son « demi-frère », à 66 ans et en 2003, il joue son propre rôle dans le documentaire de Bert Schmidt, Tanz des Sisyphos.
 
Sources :
- Site Juggler.com de David Cain.
- Karl-Heinz Ziethen, 4000 years of juggling, tome II, 1982.