Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Gustave Reverhos et son frère André, jonglerie sur fil de fer

Collection Jacob/William. CNAC, Châlons-en-Champagne ; La Tohu, Cité du cirque Montréal, Québec
© Centre national des arts du cirque, collection Jacob/William
Depuis l’enfance, les frères Revereau alimentent leurs rêves d’émancipation en lisant des ouvrages sur les artistes voyageurs. Ils s’entraînent ensemble aux disciplines acrobatiques et aux équilibres sur agrès qu’ils combinent bientôt avec la manipulation d’objets comme des ballons, anneaux et ombrelles. Habillés en pierrots ou en tsiganes, rebaptisés Reverhos, les deux frères et l’épouse de Gustave, Madeleine, rendent hommage à leurs pairs, Rastelli pour la jonglerie et Colleano fildefériste. Des années 1935 à 1950, ils marquent la mémoire des amateurs et des chroniqueurs de la piste. C’est en équilibre de tête sur une boule ou un dispositif de son invention, que André Reverhos fait tourner des anneaux autour de ses chevilles et manipule ballons et batonnets, tandis que Gustave réalise d’époustouflants équilibres d’une seule main sur le fil.