Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Antoine Rigot, du duo Agathe et Antoine, fildeféristes

Saut périlleux d’Antoine Rigot sur le fil
Circus Roncalli, 1983
BnF, département des Arts du spectacle, 4-COL-180 (151)
© Bibliothèque nationale de France
Entré en 1977 à l’école du cirque fondée trois ans plus tôt par Annie Fratellini et Pierre Etaix, Antoine Rigot se forme à l’acrobatie au sol. Sa carrure et sa puissance le prédestinent à un emploi de porteur au main à main ou à la banquine, jusqu’à ce que Annie Fratellini lui demande d’apprendre à évoluer sur le fil pour créer une introduction burlesque au numéro d’Agathe Olivier. Il découvre alors la légèreté, l’ivresse de la voltige, le vertige maîtrisé.
« Je me rappelle, je suis allé voir Joseph Bouglione au cirque Amar. Et là, j’ai vu, pour la première fois de ma vie, un saut périlleux sur un fil. Là j’ai dit ‟ok, je sais ce que je veux faire dans ma vie. Je veux faire des sauts périlleux sur un fil...ˮ C’était tellement magique, tellement incroyable... On partait, voilà, sur dix millimètres et, on retombait sur dix millimètres en équilibre. C’était hallucinant de voir ça. Je n’en avais jamais vu, et du coup, je me suis mis à faire du fil six heures par jour jusqu'à ce que j'arrive à faire des sauts périlleux sur un fil... » (Extrait d’un entretien avec Anne Quentin, CNAC, 2015)
Médaillé d’argent au Festival mondial du cirque de demain en 1983, le duo Agathe et Antoine remporte le Grand prix national du Ministère de la Culture en 1993. Cet événement est vécu alors dans la profession comme un signe de reconnaissance incroyable du renouveau du cirque.