Exercices des Franconi
Scènes de manège et de jeu clownesque
Estampe en couleur, gravure sur bois, 33 x 41,5 cm
Imprimée par l'Imagerie Pellerin (Épinal), vers 1830.
BnF, Bibliothèque-musée de l'Opéra, EST CIRQUE 6 (23)
© Bibliothèque nationale de France
Jusqu’au début du XXe siècle, le cirque est équestre avant tout. Cette planche naïve de scènes de manège affiche un répertoire de performances présentées par les écuyères et les écuyers de la troupe d’Antonio Franconi. Avant le développement des pantomimes militaires à grands spectacles ce sont ces saynètes à thème qui sont produites dans les premiers cirques Olympiques et au cours de tournées d’une ville à une autre, dans les théâtres ou les semi-constructions. Évocation de farces traditionnelles mettant en scène Pierrot, échos de scènes d’actualité, caricatures de personnages, empruntées au vaudeville (La marquise de Pretintaille), purs exploits de dressage (Le grand saut, Le cheval mort, le cerceau, la danse…) ces saynètes « parlent » au public dans un temps où les cirques, théâtres dits « mineurs » ou « secondaires », n’ont pas droit à utiliser la parole, seul privilège des grandes compagnies de théâtre. Les thèmes et les intitulés de ces petites scènes équestres ont précédé, pour certains, les débuts du cirque moderne et se sont développés après sa création en 1768.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander