L’Estrade
Reproduction d’une peinture à l’huile de l’École allemande de 1800-1810
Anciennement attribué à Louis Léopold Boilly, (1761-1845), peintre
Original conservé à Paris, au Musée Cognacq-Jay.
Huile sur toile, 44 x 54,5 cm
BnF, département de la Musique, VM PHOT MIRI-13 (48)
© Bibliothèque nationale de France
Ce tableau, très théâtral dans sa construction, dépeint une scène de rue classique au début du XIXe siècle, sans doute située en Allemagne, en Autriche ou en Suisse. Des saltimbanques ont installé leurs tréteaux sur une place publique et l’un d’eux harangue la foule au pied de l’estrade. La composition met en évidence le métissage des formes, une illustration des liens tissés entre acrobates et comédiens, visible ici au travers du personnage de Gilles, tout de blanc vêtu, du bonimenteur et de la danseuse de corde, prête à s’élancer dès que badauds rassemblés seront assez nombreux. La présence d’un orchestre de plusieurs musiciens renforce le côté festif de la présentation et peut laisser supposer que la scène se déroule à un moment particulier de l’année, une fête populaire ou un temps de carnaval.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu