Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Holtum, l’homme aux boulets de canon

Folies-Bergère
Affiche de Jules Chéret (1836-1932), imprimerie Chéret (Paris), 1874
Lithographie en couleur, 77 x 59 cm
BnF, département des Estampes et de la photographie, ENT DN-1 (CHERET,Jules/3)-FT6
© Bibliothèque nationale de France
Né au Danemark en 1845, Jean Holtum s’embarque à l’âge de quinze ans sur le paquebot Rosca pour faire fortune comme chercheur d’or en Amérique. Mais c’est finalement dans un cirque à San Francisco qu’il commence une carrière qu’il veut doter d’une aura particulière. Il pense utiliser un canon et c’est en Angleterre, à Birmingham, en 1872, qu’il fait réaliser celui qu’il avait conçu et qu’il s’entraîne. Il lui faut régler au grain près la charge de poudre qui lui permettra de recevoir sans dommage le boulet, entre ses mains protégées par des gants enduits de résine. Blessé à la tête par un boulet malencontreusement dévié il rencontre une jeune fille d’une adresse et d’une force particulières, Anna Born, dont il fait sa femme et sa partenaire pour entamer une tournée européenne. C’est à partir de l’année 1875 qu’ils présentent leur numéro de jonglage de force en France, aux Folies-Bergère et au cirque Medrano, et dix ans plus tard, à l’Hippodrome de l’Alma.
 
Voir aussi :
- Affiche de l'Hippodrome avec sa femme et partenaire Miss Anna, 1878
- Dessin dans le Monde Illustré du 15 avril 1875.