Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Buster Keaton et Nino Fabri

Cirque Medrano
BnF, département des Arts du spectacle, 4-COL-180 (147)
© Photo Pierre-Jean Dannès / Bibliothèque nationale de France
Devant l’objectif de Pierre Joseph Dannès en 1951, Buster Keaton scrute avec beaucoup de sérieux les différentes phases du maquillage du clown Nino (Jean-François Fabri Arnault, 1904-1983) partenaire de Charly (Jacques Brice), dans sa loge à Medrano.
Dans les éditions successives de ses mémoires, l’acteur cascadeur et réalisateur Buster Keaton évoque ses apparitions en piste, notamment au Cirque Medrano à Paris et au Cirque Royal de Bruxelles. Il figure en haut de l’affiche du spectacle du 50e anniversaire de Medrano Boum-Boum en 1947, revient en 1950 pour deux saisons de suite et enfin en 1954. Charles Duvaleix est son partenaire en 1947 et sa troisième épouse, Eleanor, les autres années.
L’artiste totalement engagé dans chacun de ses rôles et des films qu’il a tournés, amer d’avoir été tardivement reconnu, éclipsé par le phénomène Charlie Chaplin, se remémore son expérience de 1947 :  Ce fut pour moi une intense émotion que de jouer devant le public européen. La plupart de ceux qui venaient m’applaudir se souvenaient de mes films. J’interprétais mon sketch du duel, extrait du film The Passionate Plumber. (…) En 1950, lors de ma deuxième tournée, j’utilisais un sketch extrait de mon dernier film muet Spite Wife (Le Figurant), avec Eleanor pour partenaire. (…) En 1951, je donnais un sketch moins épuisant : ‟Sur un bancˮ. »
Considéré comme un événement, chacun de ses passages dans le cirque parisien ne convainct pourtant pas tout à fait le public, qui, selon Adrian, voit surtout en lui une incarnation affadie du génial cascadeur de l’écran.
 
Sources :
- Slapstick, les mémoires de Buster Keaton, réédition de celle de 1960, traduite de l’américain par Michel Lebrun, couverture et maquette de Pierre Etaix, L’Atalante, 1984, p. 248.
- Adrian, Cirque au cinéma, cinéma au cirque, Éditions Paul Adrian, 1984.