Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

La chasse à courre au Cirque Cottrelly

Pantomime Chasse à courre
Imprimerie Émile Lévy (Paris), 1876
Lithographie en couleur, 41 x 62 cm
BnF, département des Estampes et de la photographie, ENT DN-1 (LEVY,Emile)-FT6
© Bibliothèque nationale de France
À un an d’écart, le Cirque Cottrelly (d’origine américaine et établi en Angleterre en 1876 sous la direction d’Henry Cottrell) et L’Hippodrome des Champs-Élysées en 1877 mettent « une chasse à courre » à l’affiche. Comme un lointain écho des venationes données dans les amphithéâtres romains, la chasse à courre au cerf ou au renard est venue de Grande-Bretagne dans les bagages des amateurs de chevaux de sang. Elle est représentée dans les pistes depuis Charles Hughes, l’ancien élève devenu le concurrent de Philip Astley. Sa Chasse à courre de Windsor, final de l’un de ses spectacles en 1791, a un équivalent, comique, dans la pantomime M.cir_3016Grimaldi and M.cir_3016Norman in the Epping Hunt of the Popular Pantomime of the Red Dwarf [M. Grimaldi et M. Norman dans la Chasse d’Epping, de la Pantomime Populaire du Nain Rouge]. Les Franconi mettent en scène leurs cerfs dressés, Coco et Azor, dans certaines de leurs pantomimes, comme Saint-Hubert ou Le Cerf miraculeux, créé le 22 janvier et repris le 21 septembre de l’année 1814 au Théâtre du Cirque Olympique. À l’ouverture de l’Hippodrome de la Barrière de l’Étoile en août 1845, une meute de 40 chiens disparates et indomptés accompagne les exploits équestres de la troupe de Victor Franconi [Le Charivari du 12 août 1845]. Au Nouveau Cirque, Raoul Donval exploite en octobre 1891 et en 1892 la passion de la chasse du Roi Dagobert, incarné par Foottit. Ernst Renz programme une chasse à courre à Berlin en 1897. Au Cirque d’Hiver Gaston Desprez confie en 1930 à Émile Codey et Jean Fouilloux le soin de lier par un argument narratif sur ce thème les divers éléments du programme, notamment les numéros équestres et les entrées clownesques du trio Fratellini. Le succès de La chasse à courre ne se dément pas pendant la tournée de 1932.