Le Barbier Frétillant
Affiche du Cirque Fernando
Imprimerie Émile Lévy (Paris), 1876.
Lithographie en couleur, 60 x 40 cm
BnF, département des Estampes et de la photographie, ENT DN-1 (LEVY,Emile)-FT6
© Bibliothèque nationale de France
La nécessité de fidéliser un public populaire, de quartier, auquel se joignent bientôt chansonniers, artistes peintres et bohèmes du quartier périphérique de Montmartre, pousse Ferdinand Beert, dit Fernando, à renouveler fréquemment ses programmes. Les troupes employées pour une saison, mais surtout les écuyers et les clowns qui paraissent en première partie de la représentation, sont sollicités pour tenir des rôles dans des pantomimes en plusieurs actes qui leur donnent l’occasion et le temps de faire reconnaître leurs talents sous des costumes et au fil d’une histoire qui habillent les performances. Le Barbier Frétillant, donné à l’ouverture de la 2e saison du tout nouvel établissement du Bd Rochechouart, en 1876, donne le ton à celui qui sera « Le Cirque des clowns ».
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu