Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Les Colibris, troupe de petites personnes

Affiche du Cirque d’Été
Affiche de Charles Lévy (Paris), 1890
Lithographie en couleur, 126 x 90 cm
BnF, département des Estampes et de la photographie, ENT DN-1 (LEVY,Charles/8)-ROUL
© Bibliothèque nationale de France
Dès la fin du XIXe siècle et jusqu’à la première Guerre mondiale, les troupes de petites personnes appelées « lilliputiens » figurent au programme de théâtres et de cirques, d’un bout à l’autre de l’Europe et aux États-Unis.
Présentés comme des « phénomènes », ils sont exhibés au pied d’un géant comme sur le haut de l’affiche, mais aussi dans un décor de petits meubles ou de jouets, très bien habillés, pour éveiller une curiosité attendrie auprès du public. Leur seule activité, pour certains est un peu de danse.
Les Colibris constituent l’une des plus grandes familles, ou des plus réputées, de lilliputiens. Pendant plus d’un quart de siècle, ils multiplient les tournées d’un bout à l’autre de l’Europe.