Honoré Daumier
Rue Transnonain, le 15 avril 1834
Lithographie, état unique, avec la lettre.
1834. Épreuve sur blanc provenant du dépôt légal. 29 x 44,5 cm. Delteil 135.
Publiée dans L'Association mensuelle de juillet 1834 (24e et dernière planche et 5e de Daumier).
BnF, Estampes et Photographie, Rés. AA3 (DAUMIER)
Dernière des vingt-quatre lithographies publiées par L'Association mensuelle, cette planche en est le chef-d'œuvre, tout comme elle est le chef-d'œuvre de Daumier et une des œuvres majeures de l'histoire de l'estampe du XIXe siècle. Elle figure, dans un constat aussi sobre que dramatique, les résultats d'une bavure policière, que Philipon nomme "la boucherie de la rue Transnonain", qui eut lieu le 14 avril 1834 lors de la répression d'une émeute populaire déclenchée par la loi contre le droit d'association. Les occupants du 12 de la rue Transnonain (actuelle rue Beaubourg), dont la maison était située à côté d'une barricade, furent massacrés sans distinction pour un coup de feu qui avait été tiré d'un des étages en direction d'un soldat.
Face à l'absence de polémique dans la lithographie de Daumier, simple constat de la vérité, la censure ne put rien. La planche fut donc publiée et exposée chez Aubert, passage Véro-Dodat, où elle remporta un vif succès. Le gouvernement fit ensuite saisir les épreuves et la pierre. "Ce n'est point une caricature, ce n'est point une charge, c'est une page sanglante de notre histoire moderne", notait Philipon dans le commentaire de la planche.
Baudelaire allait dans le même sens quelques années plus tard : "Ce n'est pas précisément de la caricature, c'est de l'histoire, de la terrible et triviale réalité." De caricaturiste, Daumier se hissait au rang de peintre d'histoire en noir et blanc et devançait le courant réaliste en peinture.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander