Honoré Daumier
En garde national
- Vous aurez encore l'agrément d'être de garde dans quinze jours, et l'honneur d'être passé en revue à la fin du mois !...
Planche n 48 de la série Les Beaux Jours de la vie.
1845. Lithographie, 1er état sur 3, avant la lettre. Épreuve sur blanc, avec annotation manuscrite relative à la censure, appartenant au recueil Laran. 22,7 x 21,5 cm (au motif). Delteil 1135.
Le 2e état a été publié dans Le Charivari, le 19 mars 1845.
BnF, Estampes et Photographie, Rés. Dc-180o-Pet. fol.
Malgré l'absence de lithographies à caractère politique à partir de 1835, certaines planches moins neutres que d'autres n'étaient pas imprimées avant d'avoir obtenu l'autorisation des bureaux de la censure, au risque pour l'imprimeur d'être contraint de pilonner un tirage à 3 000 exemplaires. C'est le cas de la planche n 48 des Beaux Jours de la vie, intitulée En garde national, qui porte une annotation manuscrite dans la marge : "Ne pas mettre cette pierre sous presse avant le visa de la censure." En revanche, lorsque l'autorisation ne faisait aucun doute, l'imprimeur lançait le tirage sans attendre, les délais entre la réalisation de la planche et sa publication dans le journal étant très courts.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander