Pétillon
L'angoisse de la page blanche
Le Canard enchaîné, 8 février 2006
Fondé le 10 septembre 1915 par Maurice et Jeanne Maréchal pour lutter contre la propagande de guerre - le "bourrage de crâne" -, le Canard enchaîné est resté fidèle à ses premiers principes. Farouchement indépendant, refusant toute publicité, sa devise illustre son positionnement : "la liberté de la presse ne s'use que quand on ne s'en sert pas." Chaque mercredi, le "volatile" comme le surnommait le général de Gaulle, continue d'éclairer d'un ton satirique les coulisses du jeu politique et de dévoiler les scandales en tous genres, en ménageant une place importante aux dessins.