Miniatures flamandes

Les ducs de Bourgogne entretiennent dès l’origine une riche bibliothèque de manuscrits, majoritairement en français et, pour près de la moitié d’entre eux, enluminés. Constituée sur le modèle de la librairie de Charles V au Louvre, elle compte près de mille titres à la mort de Charles le Téméraire, en 1477.

page suivante
page précédente