Joute de Londres (1342)
Jean de Wavrin, Chroniques d'Angleterre
Maître de Marguerite d’York, enlumineur, Bruges, entre 1450 et 1475..
Paris, Bibliothèque nationale de France, Mss, fr. 87, f. 58v
© Bibliothèque nationale de France
Tournoi de Londres où Jehan de Beaumont, identifiable à ses armoiries, est transpercé d’une lance en 1342. Édouard III, roi d’Angleterre, et ses courtisans sont logés aux fenêtres. Deux artistes brugeois contemporains se sont partagé inégalement l’enluminure, le Maître de la Chronique d’Angleterre et le Maître de Marguerite d’York, auteur de cette miniature. Le manuscrit témoigne de la diffusion du modèle bourguignon (texte et décor) au-delà du cercle ducal. L’acquéreur de cette chronique historique fut en effet Pierre Villa († 1481), membre d’une famille italienne qui eut en Flandre plusieurs représentants actifs dans la banque et le commerce, commanditaires de retables peints et sculptés. Pieter de Ville – son nom flamand – est attesté à Gand dès 1462 ; il y est inhumé au couvent des frères mineurs. Le volume comporte les armoiries de sa famille surmontées de son cimier personnel, un dragon à tête d’homme, et par endroits sa devise (Priere valle).
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander