Accès de folie de Charles VI dans la forêt du Mans (1392)
Jean Froissart, Chroniques
Bruges, vers 1475..
Tome 4 : Parchemin, II + 341 + III ff., 435 x 328 mm, 27 miniatures + 1 initiale historiée (ms. fr. 2646)
Paris, Bibliothèque nationale de France, mss, Fr. 2643-2662
© Bibliothèque nationale de France
Le 5 août 1392, Charles VI est pris d'un accès de folie dans la forêt du Mans. Le roi attaque sa propre troupe et tue quatre hommes avant d'être maîtrisé. Il perd connaissance et ne retrouve sa lucidité que deux jours plus tard. Le règne de Charles devient alors une alternance de périodes de folie et de rémission durant lesquelles il s'efforce de gouverner.
La scène est matinale et la lumière encore brumeuse. La lance inclinée d'un cavalier affaissé sur sa monture en a heurté un autre. Le son effraie le roi qui lève son épée contre le chevalier le plus proche. Un autre ceinture le souverain, dont la monture blanche se cabre. Charles VI se distingue par son armure dorée, son tabard fleurdelisé et son casque couvert de plusieurs rangées de pierres précieuses. La scène est aussi le prétexte à la peinture d'une extraordinaire collection des casques ornés, tous différents les uns des autres, individualisant les chevaliers dans la cohue.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander