La perspective bifocale

    
Construction du Temple de JÚrusalem

La scène est vue comme si le spectateur se trouvait dans un angle de la pièce. C'est la position qui lui assure le plus grand angle de vue. Cette position crée deux points de fuite. Cette convention est assez fréquemment adoptée dans les enluminures de la fin du Moyen Âge, de manière empirique.

Léonard de Vinci et plus tard, en 1505, le chanoine de Toul, Jean Pèlerin, alias Viator, développeront des théories. Secrétaire de Louis XI, Viator publia en latin et en français un traité de perspective où apparaîssent pour la première fois la notion de ligne d'horizon, le point de fuite central et les points de fuite des diagonales.