ANTIQUITÉS JUDAÏQUES
Rédigées en grec au Ier siècle par Flavius Josèphe, les Antiquités judaïques furent traduites en latin au VIe siècle puis en français sous le règne de Charles V. Jean de Berry se fit copier un exemplaire en deux volumes de cette dernière traduction. Inachevé à la mort du duc, l'ouvrage où seulement deux peintures avaient été exécutées, échut par héritage à Bernard d'Armagnac qui fit ajouter un frontispice en 1420. Son fils, Jacques d'Armagnac, duc de Nemours, confia l'achèvement de l'œuvre à Jean Fouquet. Ce dernier en confia l'exécution à l'un de ses plus proches et talentueux collaborateurs, peut-être l'un de ses fils, auteur de l'illustration du Boccace de Munich. Le travail effectué vraisemblablement entre 1470 et 1475 comporte vingt-deux peintures, onze dans le premier volume et autant dans le second.

Les Antiquités judaïques retracent l'histoire de la nation juive depuis la Genèse jusqu'en l'an 66.

cliquez pour feuilleter
JEAN FOUQUET