Dans sa dimension politique et symbolique, la scène du procès du duc d'Alençon, placée en tête du Boccace de Munich, constitue un commentaire historique approprié aux revers de fortune des grands de ce monde décrits par Boccace.