L'apparition des trois anges à Abraham au pied d'un grand chêne

Psautier de Saint Louis, 1253-1270 ?
Paris, BnF, département des Manuscrits, Latin 10525, fol. 7v


Au siècle de Saint Louis, dans les manuscrits, l'arbre sert toujours de césure entre deux épisodes successifs d'une histoire : ici, Abraham recevant les anges, puis les accueillant à sa table. Mais, de manière révélatrice de son temps, l'artiste accorde à l'arbre une importance particulière : magnifié, il est au centre de la page, et sa ramure ciselée n'est pas sans évoquer la rosace des cathédrales.