Prise de Jérusalem par Nabuchodonosor

Flavius Josèphe, Les Antiquités judaïques, enluminure de Jean Fouquet, vers 1470-1475
Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 247, fol. 213v. (Livre X)


En 604 av. J.-C., Nabuchodonosor, roi de Babylone, prend par trahison Jérusalem. Il fait incendier le Temple et tuer Joachim, roi de Juda, avec toute la fleur de la jeunesse de la ville.