Portrait d'auteur

Pierre Le Baud, Compilation des Chroniques et histoires des Bretons, France (Bretagne), 1480
Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 8266, fol. 5


L'auteur est souvent représenté assis, au début de l'œuvre dont il est le créateur, comme dans cet exemple illustrant le prologue de la Chronique de Bretagne de Pierre Le Baud. Ce type de représentation apparaît dès la fin du Ve siècle dans le Virgile dit Romain de la Bibliothèque Vaticane. Au Moyen Âge, ce thème iconographique se développe notamment avec les "portraits" des quatre évangélistes dans les manuscrits des Évangiles. L'auteur est figuré le plus souvent dans l'attitude typique de l'écrivain : assis dans une cathèdre, tenant une plume et prêt à écrire sur un rouleau ou un feuillet de parchemin posé sur ses genoux, sur un lutrin ou sur une table. Ce type iconographique n'a pratiquement pas évolué durant le Moyen Âge.