Saint Luc

Évangiles gréco-latins, XIIIe siècle
Paris, BnF, département des Manuscrits, Grec 54, fol. 173


Saint Luc s’apprêtant à la copie : il ouvre un lutrin et tient sur ses genoux une feuille de parchemin vierge, réglée.