Le saint roi Robert le Pieux


Grandes Chroniques de France

Paris, BnF, département des Manuscrits, Français 2609, fol. 14v.


Dans cet exemplaire tardif des Grandes Chroniques, l'enlumineur a représenté le roi Robert le Pieux chantant les heures en compagnie des chanoines d'Orléans. Devant trois chanoines, chacun installé dans une stalle, le roi chante sous la direction du chantre qui tourne les pages au premier plan. Au fond, l'autel vide marque qu'il ne s'agit pas d'une messe, tandis qu'au centre quatre petits enfants de chour en aube entourent Robert. Celui-ci est vêtu comme un roi (couronne, fleurs de lys) mais surtout comme un ecclésiastique (l'aube, le bâton pastoral, la large chape ornée d'une scène religieuse sur l'empiècement). Plusieurs antiennes intégrées à la liturgie étaient attribuées, à juste titre ou non, au roi Robert qui avait aussi la réputation de faire des miracles.