Saint Michel combattant le dragon


Heures de Pierre II de Bretagne

Paris, BnF, département des Manuscrits, Latin 1159, fol. 160v.


Cette page, peinte pour le duc de Bretagne Pierre Il (1455-1457), illustre le début du même office pour la fête de saint Michel. Mais l'iconographie a beaucoup évolué. En haut, l'ange chevalier vêtu d'une armure articulée, armé d'une épée, combat le dragon. Il n'est plus le statique vainqueur de l'époque précédente. En bas, l'artiste a représenté le Mont tel qu'il était réellement au milieu du XIIe siècle : sa colossale église romane fortifiée avec son clocher; les petites maisons entourant les grands degrés, l'enceinte. Devant, sur la grève découverte par la marée, des pèlerins arrivent à pied, à cheval et en voiture, tandis que d'autres se préparent à franchir la porte. C'est l'une des premières représentations réalistes du Mont, malgré l'accentuation de la verticalité du rocher qui donne un aspect féerique au sanctuaire.