Lancer l'exploration

Le 5 juin 1286, Philippe IV, dit Philippe le Bel, reçut l'hommage du roi d'Angleterre. En illustrant cette rencontre qui met en scène les relations avec l’Angleterre, Fouquet s'attache à une question toujours brûlante au milieu du XVe siècle : Édouard II, roi d'Angleterre, à la mort de son père Édouard Ier, a épousé en janvier 1308 Isabelle, fille de Philippe le Bel. À la mort de ce dernier, son petit-fils, Édouard III, peut faire valoir ses droits à la couronne de France. Les prétentions d'un monarque étranger sont ici clairement contestées par Fouquet dans cette interprétation d'une rencontre datant du XIIIe siècle.