Une histoire "vraie du début à la fin"
 
  Ici prend fin le très saint Conte du Graal. Joséphé, grâce à qui la mémoire s'en est perpétuée, donne la bénédiction divine à tous ceux qui l'écoutent avec révérence. Le récit en latin dont ce conte a été traduit en français a été trouvé dans l'île d'Avalon, dans une sainte abbaye qui se trouve à la limite des Marais Aventureux, à l'endroit où reposent le roi Arthur et la reine, d'après ce que disent les vénérables moines qui y vivent, et qui possèdent cette histoire, vraie du début à la fin.
 
 
 

Perlesvaus, le Haut Livre du Graal, début du XIIIe siècle, traduction de Christiane Marchello-Nizia (La Légende arthurienne, Laffont, "Bouquins", 1989, p. 309),