Repères chronologiques

    
Autoportrait de Fouquet 1415

Naissance de Jean Fouquet vers 1415-1420.

Victoire de Henri V à Azincourt contre les Français.

Début des guerres hussites en Bohême (jusqu'en 1435).

1416

Mort de Jean, duc de Berry, dernier des frères survivants de Charles V.

Mort de ses artistes, les frères de Limbourg.

1419

Assassinat de Jean sans Peur, duc de Bourgogne, à Montereau.

1420

Traité de Troyes ; Paris livré aux Anglais.

Scène de dédicace au roi Charles VI 1422

Mort de Charles VI.

1429

Orléans reprise aux Anglais par Jeanne d'Arc ; sacre de Charles VII à Reims.

1431

Procès de Jeanne d'Arc livrée aux Anglais et brûlée à Rouen ; début du concile de Bâle qui se prolonge jusqu'en 1448 ; Eugène IV pape (1431-1447).

1435-1440

Les circonstances de l'apprentissage de Fouquet (vers 1435-1440 ?) et de sa première formation sont inconnues. Contacts probables avec le milieu pictural flamand.

Remise d'une traduction au duc de Bourgogne 1435

Traité d'Arras : réconciliation de Charles VII avec Philippe le Bon, duc de Bourgogne.

1437

Reprise de Paris par Charles VII.

1438

Pragmatique Sanction.

1442

René d'Anjou évincé de Naples par Alphonse d'Aragon.

Vers 1443-1447

Séjour de Fouquet en Italie ; étape probable à Florence, où il côtoie et collabore peut-être avec Fra Angelico.

Rencontre avec les grands novateurs toscans, décisive dans l'élaboration de son style ; séjour à Rome où il se lie au sculpteur et architecte Antonio Averlino, dit il Filarete ; portrait du pape Eugène IV (1447), œuvre aujourd'hui perdue ; étape supposée à Mantoue, où il aurait peint le portrait du bouffon Gonella (Vienne).

Portrait de Charles VII Vers 1448-1450

Retour de Fouquet en France. Il loue une maison à Tours ; exécute, autour de 1450, le portrait du roi Charles VII.

Commandes du trésorier de France Étienne Chevalier à Fouquet (diptyque de Melun, Heures d'Étienne Chevalier).

Fouquet dessine un portrait (perdu) d'Agnès Sorel, avant 1450 (copies aux Offices et aux Estampes) ; dessin du légat (New York).

1449

Fin du Grand Schisme d'Occident.

1450

Bataille de Formigny ; fin de l'occupation de la Normandie par les Anglais.

1451

Disgrâce et procès de Jacques Cour.

1452

Invention de l'imprimerie.

1453

Prise de Constantinolpe par Mahomet II ; bataille de Castillon : reprise de la Guyenne par Charles VII.

1454

Guerre des Deux-Roses en Angleterre.

1455

Mort de Fra Angelico.

1458

Élection du pape Pie II (Aeneas Silvius Piccolomini).

Lit de justice de Vendôme, procès du duc d'Alençon Vers 1459-1460 ?

Fouquet réalise la miniature du lit de justice de Vendôme dans le Boccace de Laurens Girard. Dès cette époque Fouquet s'est déjà associé à un excellent collaborateur, le Maître du Boccace de Munich, probablement un de ses fils, Louis ou François, qui prend une part grandissante dans l'atelier familial.

Vers 1460-1470
  

Fouquet peint sans doute le portrait de Guillaume Jouvenel des Ursins et la Pietà de Nouans.

1460

Fouquet est astreint au service du guet, d'après un rôle de la ville de Tours.

1461

Mort de Charles VII ; avènement de son fils Louis XI ; bataille de Tewkesbury ; mort de Henri VI d'Angleterre.

Juillet : première mention de Fouquet dans un document (compte des funérailles de Charles VII) : on le cherche à Paris pour participer à l'exécution du moulage du visage du roi défunt.

Septembre : les élus de Tours chargent Fouquet de la préparation des "échafauds et mystères" pour l'entrée solennelle de Louis XI dans la ville, préparatifs finalement annulés.

1465

Ligue du Bien public: soulèvement des grands féodaux contre Louis XI ; bataille de Montlhéry ; traité de Conflans.

Vers 1467

Commande à Fouquet par l'archevêque de Tours Jean Bernard d'un retable de l'Assomption pour l'église de Candes.

1468

Traité de Péronne entre Louis XI et Charles le Téméraire.

Louis XI préside le chapitre de saint Michel 1469

Fondation de l'ordre de Saint-Michel par Louis XI ; établissement de l'imprimerie à Paris.

Fouquet est consulté par la ville de Tours.

Vers 1470-1480

Fouquet rencontre à Tours le dominicain italien Francesco Florio, qui mentionne ses travaux à Notre-Dame-la-Riche.

1470

Fouquet est payé pour certains tableaux exécutés pour servir aux chevaliers de l'ordre de Saint-Michel.

1472

Fouquet se rend à Blois pour une commande d'enluminures pour le livre d'heures de Marie de Clèves, veuve de Charles, duc d'Orléans.

1474

Fouquet exécute un modèle sur parchemin pour le tombeau de Louis XI, tandis que Michel Colombe en exécute un autre, sculpté ; commande d'un livre d'heures par Philippe de Commines (solde acquitté en 1478).

1475

Fouquet peintre du roi.

1476

Fouquet peint un dais pour l'entrée à Tours d'Alphonse V, roi de Portugal.

1477

Mort de Charles le Téméraire au siège de Nancy ; Louis XI s'empare du duché de Bourgogne : exécution de Jacques d'Armagnac, duc de Nemours.

1481

Mort de Fouquet supposée avant 1481 (peut-être dès 1478), année où sa veuve et ses héritiers sont mentionnés dans un aveu de rentes.

La Provence et l'Anjou sont rattachés à la France à la mort de René d'Anjou.

1483

Mort de Louis XI.