La nuit, à Londres, un franc-maçon en goguette…
William Hogarth, The four Times of Day. Night, Londres, 1738
Eau-forte, burin, 510 x 423 mm
BnF, département des Estampes et de la photographie, CD-13‑FOL (t. II)
© Bibliothèque nationale de France
The four Times of Day est une série de quatre scènes de genre de William Hogarth, peintes en 1736, puis gravées en 1738. Elles décrivent avec humour quatre moments de la journée (Morning, Noon, Evening et Night) dans les rues de Londres, dont cette « Nuit » qui abrite les désordres de Charing Cross, sous la figure tutélaire d’un franc-maçon éméché, parfaitement reconnaissable à l’équerre de vénérable qu’il porte en sautoir ainsi qu’à son tablier. Il s'agit aussi d'une parodie des cycles en quatre parties (les quatre saisons, les quatre humeurs, les quatre âges de l’homme, les quatre âges du mariage…). C’est le décalage entre la démarche classique et le traitement ironique qui donne toute sa saveur à la série.
Le peintre et graveur William Hogarth (1697- 1764), figure majeure de l’Europe artistique du XVIIIe siècle, fut initié en maçonnerie entre 1725 et 1728 (il officia comme grand steward lors d’une assemblée de fête maçonnique, le 17 avril 1735, et, à ce titre, son nom est consigné dans les minutes de la Grande Loge d’Angleterre, à la date de sa nomination, le 30 mars 1734).
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander