Charles-Louis de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu (1701-1755)
Gravure de B. L. Henriquet, France, XVIIIe siècle.
BnF, département des Estampes et de la photographie, N2 MONTESQUIEU, D 217259
© Bibliothèque nationale de France
Intronisé dès 1730 dans la franc-maçonnerie lors d’un séjour anglais, Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (1689-1755), entretenait une correspondance avec Charles Lennox, 2e duc de Richmond (1701-1750), dirigeant de la Grande Loge d’Angleterre. En France en 1735, ce dernier invita le 31 juillet Montesquieu en sa propriété d’Aubigny sur Nère : « Sachez dont mon très vénérable frère que la maçonnerie est très florissante à Aubigny. Nous y avons une loge de plus de vingt frères. Ce n’est pas la tout, sachez aussi que le grand Belzebuth de tous les maçons, qui est le docteur Desaguliers, est actuellement à Paris, & doit venir au premier jour à Aubigny pour y tenir la loge » (Montesquieu 2014, p. 464‑471). Malgré cette pressante sollicitation, Montesquieu déclina l’invitation, non sans se réjouir de la venue du dr Désaguliers, qu’il qualifia dans sa réponse du 2 août de « première colonne de la maçonnerie ». Et comme pour souligner le rôle éminent que celui-ci tenait dans l’essor des maçonneries anglaise et française, il ajouta : « je ne doute pas que sur cette nouvelle tout ce qui reste encore à recevoir en France de gens de mérite ne se fasse maçon. » (Ibid.) Pourtant, Montesquieu et le duc ne tardèrent pas à se voir. En effet, un peu plus d’un mois plus tard, on pouvait lire dans le n° 1223 du journal jacobite London evening post daté des 18 à 20 ? septembre 1735 (29 septembre-1er octobre en France), qu’à la loge parisienne de l’hôtel de Bussy, Richmond et Désaguliers venaient de procéder, en présence d’aristocrates anglais et français (dont Montesquieu, « the Right Hon. the President Montesquiou »), à l’initiation de personnages de haut rang : parmi-ceux-ci, tous nommément cités, le moindre n’était pas Louis Phélipeaux, comte de Saint-Florentin, secrétaire d’État de Louis XV (1705-1777).
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu