L’une des premières estampes symboliques d’une loge de hauts grades française
Explication du sujet, des Figures, des Inscriptions & des Devises de la décoration du feu d’artifice que les Francs-Maçons de la loge Écossoise de Toulouse…, 1744.
Eau forte, papier, 325 x 325 mm
Paris, bibliothèque du GODF
© Bibliothèque du GODF
La plaquette publiée par les francs-maçons de la Loge écossaise de Toulouse, en 1744, contient une grande estampe qui paraît bien être la plus ancienne composition symbolique connue de la franc-maçonnerie française. Son dessin témoigne du passage de l’iconographie hermétisante, issue de la Renaissance et des livres d’emblèmes, à l’iconographie maçonnique qui s’épanouit au XVIIIe siècle.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu