Vivant Denon, du temple d’Isis à l’initiation maçonnique
François Joseph Heim, Vivant Denon travaillant au milieu d’objets d’art de toute nature apportés en France à la suite des conquêtes de Napoléon Ier.
Dessin à la plume et au lavis, 328 x 262 mm
BnF, département des Estampes et de la photographie, RÉSERVE QB-201 (152)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
Vivant Denon (1747-1825), après avoir parcouru l’Italie en qualité de diplomate sous l’Ancien Régime (son Voyage au royaume de Naples date de 1782), et participé à l’expédition d’Égypte conduite par Bonaparte, fut nommé à la tête du musée du Louvre nouvellement créé. Cette estampe allégorique de François Joseph Heim (1787-1865) illustre l’incessante et fiévreuse activité accumulatrice et savante qu’il mena durant le Consulat et l’Empire. Grand promoteur des antiquités égyptiennes au début du XIXe siècle, franc-maçon depuis de nombreuses années, le frère Vivant Denon pouvait écrire à propos du temple d’Isis à Pompéi : « On sait que le culte d’Isis fut apporté d’Égypte […] et ne formait que des associations mystérieuses, où il y avait des initiés, comme de nos jours on pourrait citer nos francs-maçons ; aussi le temple d’Isis ressemble-t-il parfaitement à une loge. » (Voyage…)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander