Tableau de la loge d'apprenti
Tableau de la loge de maître
Nicolas Gatschet de Bellevaux, extrait du recueil illustrant ses « Notes sur les rites maçonniques écossais de Hérédom de Kilwinning et français », 1814.
Manuscrit, lavis, dessins aquarellés, papier, 220 x 160 mm
BnF, département des Manuscrits, FM-ICONOGR-8 (1)
© Bibliothèque nationale de France
Ce volume ainsi que les dessins qui l’illustrent sont de Nicolas Gatschet de Bellevaux, maçon à la loge La Parfaite Union, à Douai. Cette loge, fondée en 1779, avait le goût des rites et en pratiquait plusieurs dont le – relativement rare en France – rite écossais de Hérédom de Kilwinning. Elle abritait aussi une « académie des sublimes maîtres de l’anneau lumineux », dont faisait partie Nicolas Gatschet.
L’auteur de ces très beaux dessins est donc un membre distingué de la maçonnerie écossaise du début du XIXe siècle. Né à Berne en 1736, il était ancien membre du gouvernement suisse et, avant de couronner sa carrière maçonnique à La Parfaite Union de Douai en 1813, il a appartenu à la loge Les Sept Étoiles à Berne (supprimée lors de la Révolution) puis a fondé la Réunion des Cœurs à Vic, en 1811.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander