Parcours des degrés du rite français
Diplôme de Rose-Croix avec médaillons aux 4 ordres, 31 mars 1836
Papier, sceau, 403 x 385 mm
BnF, département des Manuscrits, FM5 (1970)
© Bibliothèque nationale de France
« Bref » de Rose-Croix du frère Bernard Aubertin, membre du chapitre La Parfaite Harmonie et le Feu sacré à Clermont-Ferrand. Diplôme proposé aux chapitres Rose-Croix par « Michalet, brodeur, rue de Grenelle à Paris », un des marchands de décors maçonniques les plus actifs à Paris au milieu du XIXe siècle. Comme beaucoup de diplômes maçonniques, ce « Bref de Rose-Croix » utilise comme encadrement les deux colonnes du temple de Salomon.
Sur chacune d’entre elles, il affiche des médaillons avec des compositions symboliques caractéristiques de chacun des grades : sur la colonne de gauche, l’apprenti, le compagnon et le maître ; sur la colonne de droite, l’élu secret, le grand Écossais et le chevalier d’Orient. Au centre, en en-tête, le Rose-Croix. C’est donc ici le parcours du rite français qui est reconstitué.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu