Les hiérarchies secrètes de l’univers Martinès de Pasqually
« Immensité divine »
Traité sur la réintégration des Êtres, dans leur première propriété, Vertu et puissance spirituelle divine, XVIIIe siècle.
Dessin à la plume, papier, 307 x 420 mm
BnF, département des Manuscrits, NAF 22373
© Bibliothèque nationale de France
Le Traité sur la réintégration des Êtres, dans leur première propriété, vertu et puissance spirituelle divine était dévoilé à ceux qui parvenaient au dernier grade de « Réau-Croix » (sic) de l’ordre des Chevaliers maçons élus Coëns de l’univers. Expliquant les épisodes « cachés » de la Bible, il a souvent été considéré comme un « midrash » judéo-chrétien.
La « figure universelle » présente la hiérarchie des êtres intermédiaires entre Dieu et l’homme. Les idées du traité seront reprises dans l’enseignement du rite écossais rectifié codifié autour de 1780 par Jean-Baptiste Willermoz, un disciple de Martinès de Pasqually.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu