Alexandre Lenoir, Frontispice de La Franche-maçonnerie rendue à sa véritable origine…
Paris, Fournier, 1814. In-4°.
Papier, 265 x 385 mm (ouvert)
BnF, département des Manuscrits, Baylot-FM-IMPR. (21)
© Bibliothèque nationale de France
L’ouvrage d’Alexandre Lenoir La Franche-maçonnerie rendue à sa véritable origine, ou l’Antiquité de la franche-maçonnerie prouvée par l’explication des mystères anciens et modernes développe l’idée des origines orientales, et notamment égyptiennes, de la franc-maçonnerie. Créateur, en 1795, du Musée royal des Monuments français, conservateur des objets d’art de Malmaison, membre de diverses académies et sociétés, Alexandre Lenoir (1761-1839) donna en 1812 huit exposés devant les membres de la Mère Loge écossaise, sur les rapports des mystères de l’Égypte et de la Grèce anciennes avec l’initiation maçonnique. Ces exposés lui inspirèrent cet ouvrage, publié en octobre 1814 : « Pour prouver l’antiquité de la franc-maçonnerie, son origine, ses mystères et ses rapports avec les mythologies anciennes, je remonterai aux Égyptiens, je développerai les mystères de leur religion, et je ferai connaître leurs principales divinités… »
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu